Cannes International Triathlon
PARTENAIRES OFFICIELS

Le triathlon, une histoire de coeur !

 

Nous sommes allés à la rencontre de Sebastien Truchi, triathlète, musicien de métier, mais aussi à l’origine de l’Utra Triathlon Napoléon, entretien…

Sébastien, vous vous êtes inscrit sur le Cannes International Triathlon, pourquoi avoir choisi cette course ?

C’est une course que j’ai découverte l’an dernier avec beaucoup de plaisir. Je suis Grassois, donc l’arrière-pays Cannois est un peu mon « terrain de jeu » quotidien, d’autant que le parcours vélo a été modifié cette année et passera à Grasse. C’est aussi une course stratégiquement intéressante, car placée en tout début de saison et qui permet de bien se situer dans la préparation des grandes épreuves de l’année.

Le rendez-vous approche à grands pas, vous vous entrainez dur ?

Oui… et non! Je prépare ma saison le plus assidûment possible, mais le montage du projet d’Ultra-Triathlon Napoléon me prend énormément de temps. Réunions, communication, sécurité, recherches de sponsors…Avec le travail et les concerts en plus, j’ai parfois du mal à trouver suffisamment de temps pour m’entraîner. J’ai réussi à faire de très grosses séances natations avant les vacances scolaires, mais je manque beaucoup de volume en vélo cette année, et la course à pied n’a jamais été mon fort!

Nous savons que vous êtes triathlète mais aussi musicien, racontez nous votre histoire…

Euh…C’est une longue histoire! Pour faire bref, je suis effectivement d’abord et avant tout musicien. J’ai commencé la musique très tôt, à l’âge de 3 ans. J’en fais d’ailleurs mon métier puisque je suis prof de violon et musiques tsiganes aux Conservatoires de Grasse et Valbonne, et je joue dans plusieurs groupes. Ce n’est que ma troisième saison de triathlon, je ne suis que « bébé » triathlète! Je m’y suis mis pour préparer mon B.E. de ski avec une meilleure condition physique.

 

Pour conclure,peux-tu aussi nous parler de tous tes projets (Ultra Triathlon etc..)

Les grands rendez-vous de la saison 2015 seront tout d’abord la 1ère édition de l’Austria eXtreme Triathlon, un Ironman en Autriche dans la lignée du Norseman, Celtman, Swissman, etc., course pour laquelle nous ne serons que 51 athlètes engagés. Et l’autre rendez-vous très important sera l’Ultra-Triathlon Napoléon dont je parlais plus haut: En relais à 5 athlètes, nous retracerons le parcours complet du retour de Napoléon de l’Ile d’Elbe à Paris sous forme de triathlon (1200km dont 270km de natation) au mois d’août 2015, au profit des enfants malades de l’Association Adrien. D’ailleurs, venez suivre et prendre part à notre aventure ici: www.facebook.com/ultranapoleon

Toute l’équipe du Cannes International souhaite bonne chance à Sebastien Truchi dans ses projets !

Rétrolien depuis votre site.